Qu’est ce que le bonheur ?

Depuis quelques semaines je me pose pas mal de questions sur ce qui me rend heureux et ce qui me rend triste. Et comme je suis à la base très aigri, pessimiste et obtus (mais je fais bien la cuisine, j’adore l’art et je sais me servir d’un tournevis si jamais des femmes aux jolies formes me lisent), j’avoue que je prends parfois un malin plaisir à voir le verre de PCB à moitié vide. Mais aujourd’hui est un jour différent car je te propose à toi, jeune internaute, une petite échelle des choses qui, une fois additionnées, peuvent donner une certaine définition du bonheur selon mézigue.

Et comme j’ai remarqué que bon nombre d’échelles et de théories en tout genre ont leur propre nom quelque peu loufoque, j’ai décidé – dans un élan de mégalomanie incontrôlable – de nommer la mienne :

ECHELLEEBONHEUR

 

Quelques petites explications sur la graduation : 

0 : niveau zéro, rien de bien, rien de mal, c’est simplement médiocre. Un peu comme un verre d’eau tiède ou alors un podcast qui traite … d’autres podcasts.

1 : le premier pas vers le bonheur, la purée d’avocat. À tartiner sur une tranche de pain grillée ou bien à manger au doigt, c’est une bien bonne façon d’ensoleiller son estomac, et donc sa journée.

2 : SpottieOttieDopaliscious (présent sur l’album Aquemini), une voiture, un peu de soleil, une jolie fille et une chemise avec un tribal en guise d’imprimé. Et tout à coup, les ténèbres s’envolent pour laisser place au soleil et à l’amour au rythme de la ligne de basse la plus cool de l’univers.

3 : la semaine est finie, c’était long et pas super intéressant, mais voilà, il y a les gens qu’on aime, le double Ricard et la boîte de nuit la plus miteuse de l’univers où tu sais que tu pourras dire à des filles trop maquillées que tu les trouves aussi jolies que le soleil. Et ça, ça n’a pas de prix.

4 : avoir le privilège de se laver tout en ayant une partie intime d’une personne dans la bouche commence à faire naître des papillons dans mon ventre (et des raideurs caudales, mon docteur m’a dit que c’est un des effets du bonheur).

5 : à quoi bon vivre si l’on ne peut détourer toutes sortes de choses pour les coller sur toutes sortes d’autres ? Tu peux me le dire, toi ?

6 : une femme qui sent bon, c’est au moins aussi agréable que d’avoir les pieds dans un sot d’eau parfaitement tiède. Merci à vous mesdames de rendre ma vie plus douce (et mes raideurs caudales plus dures par conséquent).

7 : j’aimerais rencontrer la personne qui, un jour, a eu la brillante idée d’installer des porte-manteaux dans les gogues afin de la remercier du fond du coeur. Là on commence vraiment à parler de vrai bonheur, tu vois l’arc-en-ciel qui est entrain de se former sur la surface de ta rétine ? Devant tant d’utilité et de confort, moi oui.

8 : les Figolu. Je ne cesserai de me demander si l’on doit vous mettre un « S » ou pas au pluriel. Je ne cesserai aussi de vous aimer pour votre goût délicat, votre apport énergétique, votre packaging parfait à mi-chemin entre sobriété et bling bling, votre texture salée et votre forme alambiquée. Mon amour pour vous est cristallin.

9 : Emily Blunt, même si vous avez accepté ce rôle dans ce film qui m’a l’air râté qu’est Le Chasseur, sachez que rien que de penser à vous dilate mes pores et fait jouer de l’accordéon à mes sphincters. J’aimerais partir en voyage dans votre bouche et faire du tricycle sur vos joues, vous êtes mon croissant aux amandes à moi, vous faites danser la cavalcade à mes synapses et transformez mon slip en véritable chapiteau du cirque Pinder. Merci du fond du coeur d’exister.

10 : taper du pied, boire de la bière bon marché, se faire tatouer un couteau sur le bras, s’imaginer au volant d’un gigantesque camion et l’amour du mauvais goût, ça n’a véritablement pas de prix.

Exemples d’utilisation concrète de « l’échelle de Bogdan » : 

 – Alors mon vieux, t’as enfin lu ‘Watchmen’ ? 
– Ouais putain, c’était clairement #technobuvette!

 – Salut mon pote à la compote, t’es allé voir Batman VS Superman ?
– Ouais, aussi excitant qu’un verre d’eau tiède…

 – Ça a donné quoi hier soir alors Émily alors ?
– Comme un porte-manteau dans les toilettes mon gars, elle est aussi douce qu’une pêche

Et bien sûr, même si ce n’est pas mentionné, mais tout au haut de cette liste j’y place la famille. Et l’amour. Et les slips chauds. 

PS : n’hésite pas à m’envoyer ta propre liste du bonheur sur zblurkleblog@gmail.com ou la mettre en commentaire ci-dessous, ça pourrait aider l’humanité de se les échanger comme des cartes Pokemon.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s